La droite la plus bête du monde

La droite française va mal. Et je ne m’en plains pas.

Pour le deuxième tour des élections cantonales, elle a opté pour le « ni ni. » Ni FN ni PS.  Autrement dit ni pute ni soumise. Finalement, elle a fini comme la fille de joie des extrémistes de droite, contents de venir relever des compteurs bien garnis. Il faut dire qu’avec le racolage actif de l’UMP depuis plusieurs mois, le « PIMP » FN n’a pas à faire grand chose pour attirer de nouveaux clients.

Je ne sais pas qui conseille Jean-Francois Copé mais cette consigne du « ni ni », c’était ni fait ni à faire. A moins de considérer le FN comme un parti fréquentable.

Aujourd’hui, il me semble que la frontière entre les deux formations politiques est presque inexistante. En tout cas, il n’y a plus de douaniers pour vérifier qui traverse la frontière, qui franchit la ligne jaune.

Le charme du diable a enfin opéré.  Le diable porte une nouvelle robe. Une robe bleue Marine.  Et à droite, on semble ébloui par son éclat. Il y a quelques années, le diable avait un œil de verre, je dois reconnaître que c’est moins séduisant. Mais le sourire carnassier est toujours là, les idées sont les mêmes. Les phrases chocs, Marine le Pen les laisse aux autres.

Les autres sont à l’UMP. D’Hortefeux à Guéant en passant par Morano. Les récent propos du nouveau ministre de l’intérieur Claude Guéant sur la France et l’immigration ont même été salués par Marine Le Pen qui pour l’occasion lui a offert une carte d’adhérent  au FN. Le ministre n’est pas encore allé la chercher mais à la vitesse où vont les choses en politique, ça ne saurait tarder. Dans son parti, certains seraient même ravi de ce rapprochement. En début d’année, un sondage montrait que 37% des sympathisants UMP étaient favorables à une alliance FN-UMP.

Finalement, Jean Marie Le Pen n’a jamais gagné d’élection majeure mais on peut dire que ses idées l’ont emporté. Bien relayées par Nicolas Sarkozy et sa bande.

Mais les choix politiques de cette droite décomplexée vont finalement se retourner contre elle. Tôt ou tard.

Comme Martin Luther King, je fais un rêve. Que l’UMP et le FN prennent le pouvoir en France. Qu’ils brisent ce que leurs ancêtres ont mis tant de temps à construire. Une certaine unité,une certaine liberté, une certaine vision des droits de l’homme. Et ce jour là, le peuple français se réveillera et oubliera son petit confort pour se battre pour ce pays qui lui est cher. Une nouvelle ère alors commencera. La Révolution sera de dire la vérité. Chaque citoyen sera considéré comme étant un élément important de ce pays. La France  se dirigera vers sa destinée.

La destinée française est  faite ainsi. Aujourd’hui, on ne peut plus faire comme si  toute une partie de la population n’existait pas ou comme si elle était amenée à quitter le pays. Il faut composer avec tous les Français quelques soient leurs origines. Car on fait tous partie de l’Histoire de ce pays. L’esclavage, la colonisation, les différentes guerres font partie de l’Histoire française. On a tendance à l’oublier. Donc l’étranger, l’immigré, la minorité visible ou comme on dit aujourd’hui le français de la diversité, n’a pas à rougir d’être ici. Il n’a pas à quitter la France car il fait partie de son destin. Comme dirait Jamel Debbouzze, grand philosophe de son état, on est  des Icissiens.

Allons enfants de la patrie, le jour de gloire est  pour bientôt…

La droite française va mal. Et je ne m’en plains pas.

Just see real.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s