Dictée des cités, halte à Cergy

Samedi 24 septembre 2016. La dictée des cités s’arrête dans sa 74ème ville, Cergy. Abdellah Boudour, président de l’association Force des Mixités, et l’auteur de polar Rachid Santaki ont créé cet évènement il y a, maintenant, 3 ans, pour redonner des lettres de noblesse à la langue française dans les quartiers.

Photos de Carlos Silva.

img_5705
A quelques minutes du début de la dictée, Abdellah Boudour fait un tour sur ses réseaux sociaux pour communiquer sur l’évènement.

 

Dans chaque ville où a lieu la dictée, les associations locales jouent un rôle important. Organisation, logistique, enthousiasme.

img_6168
Abdellah Boudour avec Moussa Camara de l’association AGPR. Ci-dessous, Fatou Sall de l’association 95 Mil’initiatives.

 

Les petits, les grands, les anciens sont installés. Ils sont prêts à batailler avec l’orthographe.

 

Rachid Santaki, auteur notamment de « Les anges s’habillent en caillera », joue les Bernard Pivot d’un jour et lit la dictée. Il s’agit d’un extrait de « Quatre-vingt-treize » de Victor Hugo.

img_5868

 

Place à la correction. Dans une salle de la mairie de Cergy, plusieurs bénévoles s’y collent. Objectif : corriger près de 300 copies en 45 minutes.

 

Le maire de la ville, Jean Paul Jeandon, est venu remettre les lots aux champions d’orthographe.

 

Ce jour-là , une belle histoire. L’association « Agir ensemble » de Drancy  a fait le déplacement à Cergy pour participer à la dictée. C’est déjà un bel exemple de soutien que les différentes associations peuvent se porter entre elles. Mais la belle histoire concerne Sandrine, une membre de cette association.

L’an dernier Sandrine, 44 ans,  décide de reprendre ses études. Elle veut avoir son bac, elle qui a arrêté l’école en 5ème . « Je suis allée frapper à toutes les portes pour avoir une aide quelconque, l’association d’Idriss ( Idriss Niang, président d’Agir ensemble) est la seule  m’avoir tendue la main. » Toute l’année, aidée par Hasna, une étudiante en physique-chimie, bénévole de l’association, elle a travaillé comme une acharnée tous les soirs après le travail. Elle est cheffe gérante dans une cantine scolaire d’un lycée parisien. Finalement, après avoir passé ses 17 épreuves, elle obtient son bac pro cuisine avec mention.

Depuis l’association « Agir ensemble » a vu un nombre croissant d’adultes la contacter pour qu’elle les aide à décrocher un diplôme.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Photos : Carlos Silva

Just See Real

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s